London Underground : photo, nom, histoire, faits intéressants

Table des matières:

London Underground : photo, nom, histoire, faits intéressants
London Underground : photo, nom, histoire, faits intéressants
Anonim

Le métro de Londres est tout autant un spectacle que la Tour Eiffel à Paris ou la Place Rouge à Moscou. Et son logo avec une inscription Underground bleue sur un cercle rouge est connu dans le monde entier. Il est visité par jusqu'à 5 millions de personnes par jour. Pourquoi le métro de Londres attire-t-il autant les touristes ? Comment s'appelle-t-il et est-ce le plus grand du monde ?

Unicité

Il est remarquable que ce soit le premier métro au monde. Le premier métro, ou plutôt une locomotive à vapeur, démarre en janvier 1863. Pour cette époque, c'était un indicateur colossal de la progressivité du pays. Faire fonctionner une locomotive à vapeur sous terre semblait alors une merveille d'ingénierie impensable et coûteuse.

Londres au XIXe siècle

Mais cela n'a pas été fait pour atteindre une renommée mondiale, mais par nécessité. Tant de personnes sont venues à Londres pour travailler qu'il y avait un manque catastrophique de transport terrestre pour leur déplacement, la ville languissant dans les embouteillages et les embouteillages.

Histoire de la fondation

L'histoire du métro de Londres a commencé avecl'avocat entreprenant Charles Pearson suggéra à la commission des chemins de fer de la ville d'examiner son projet d'échangeur souterrain. À cette époque, un tunnel souterrain pour piétons avait déjà été creusé et fonctionnait sous la Tamise, sa proposition a donc été accueillie avec enthousiasme.

Méthode de tranchée pour la pose du métro

Après avoir trouvé des parties intéressées et des sponsors, la North Metropolitan Railway Co a été fondée et 10 ans plus tard, la première gare a été ouverte. Soit dit en passant, ce tunnel sous la Tamise d'un piéton en 1869 s'est transformé en une partie du métro, et sa première révision n'a été effectuée qu'à la fin du 20e siècle.

Méthode initiale

Au départ, le métro n'était pas creusé sous terre, mais à sa surface. Ils ont creusé une large tranchée de plusieurs mètres de profondeur, et d'en haut, elle a été recouverte de poutres en bois, qui ont été construites avec des briques. À certains endroits, les tranchées n'étaient même pas fermées et, à ce jour, elles sont à moitié ouvertes.

Gare de Baker Street

En utilisant cette méthode, les stations étaient peu profondes, pas plus de 10 mètres. Cette méthode est encore plus simple que la méthode moderne, mais les ingénieurs se sont vite rendu compte qu'ils paralyseraient ainsi le transport terrestre pendant la construction et sacrifieraient de nombreux bâtiments. Depuis 1890, ils ont commencé à creuser des tunnels en utilisant la méthode du bouclier, et les stations ainsi construites étaient déjà posées à une profondeur de 20 mètres ou plus. Aujourd'hui, un peu plus d'un dixième de la longueur totale du métro de Londres est à ciel ouvert.

Abri anti-bombes

Pendant la Seconde Guerre mondialele métro de Londres a servi de véritable abri anti-bombes pour les habitants de la ville et a sauvé de nombreuses vies. Les gens y vivaient sans sortir au soleil pendant des mois. Des véhicules militaires étaient réparés sur les rails. Au début, les forces de l'ordre chassaient les réfugiés et les sans-abri. Mais au fil du temps, ils ont réalisé que de plus en plus de citoyens anglais (et pas seulement) cherchaient à se cacher des bombardements dans le métro. Ensuite, les autorités ont décidé de les aider et de leur installer plus de 20 000 lits. Naturellement, il n'y avait pas assez de lits, beaucoup dormaient simplement par terre.

Beaucoup de femmes et d'enfants ont été évacués par les tunnels. En entrant dans le métro à un bout de la ville, on pouvait descendre à l'autre sans jamais apparaître dans la rue. Au moins 200 000 enfants ont ainsi été évacués. Ainsi, le métro de Londres a sauvé des centaines de milliers de vies britanniques. Ce n'est pas oublié aujourd'hui.

Faits intéressants sur le métro de Londres

  • Au 19ème siècle, les gens voyageaient encore sur des locomotives à vapeur, donc pour la première fois dans le métro, ils ont lancé non pas un train, mais une locomotive à vapeur qui transportait 4 wagons. Sous terre, la vapeur ne s'échappait pas bien, et donc, au début, il était difficile de voir dans le métro de Londres en raison du brouillard créé par les locomotives à vapeur pendant le fonctionnement. Étonnamment, des locomotives à vapeur pouvaient être trouvées sur certaines branches jusqu'en 1971.
  • Le métro est immédiatement devenu très demandé et populaire auprès de la classe ouvrière. Le premier jour de l'ouverture du train, 30 000 personnes ont été transportées. Et l'intervalle a dû être réduit de 15 minutes à 10.
  • Au départ, il n'y avait pas de fenêtres dans les wagons. Les murs, recouverts de tissu, exerçaient une pression sur l'état psychologique des gens, ils se sentaientcomme dans un hôpital psychiatrique. Peu à peu, ils ont commencé à faire des fenêtres dans les voitures pour rendre la conduite plus agréable.
  • La ligne la plus profonde est la Central, elle est située à une profondeur de 74 mètres et a été découverte en 1900.
  • En raison de la méthode de pose du métro par tranchées, les maisons ont dû être démolies, parfois partiellement. Dans le même temps, la façade et les entrées voisines sont restées intactes et les fenêtres de l'entrée démolie ont été recouvertes de peinture.
  • En 1899, le métro de Londres était au bord de la faillite alors que la demande de la classe ouvrière commençait à décliner. Puis il a été sauvé par un Américain du nom de Charles Yerkes.
Voiture du métro de Londres
  • Jusqu'en 1905, il n'y avait pas d'électricité dans le métro de Londres, tout ne fonctionnait qu'avec l'aide de machines à vapeur.
  • Le célèbre logo du métro n'est apparu qu'en 1908, avant qu'il y ait l'inscription GENERAL, en même temps le premier plan de métro structuré est apparu.
  • Littéralement, Underground n'est pas traduit par "métro", mais par "métro". Et les habitants eux-mêmes en 1890 ont donné au métro de Londres le nom de "pipe", qui en anglais ressemble à The Tube. La raison en est que cette année, les stations ont commencé à être posées en profondeur.
  • Le premier escalator du métro de Londres a été installé en 1911 à la station Earl's Court.
  • La carte, à laquelle tout le monde est habitué, est apparue en 1933 et l'année et depuis lors, extérieurement, elle n'a pratiquement pas changé, seulement reconstituée avec de nouvelles succursales et stations. Un schéma de circuit électrique a été pris comme exemple de schéma de carte.
  • Jusqu'en 1987, il était permis de fumer là-bas, et juste aux gares il y avait des cigarettesmagasins.
À l'intérieur du métro de Londres
  • Jusqu'en 1997, de nombreuses mains courantes et marches étaient en bois, mais en 1997, à King Cross St. Le Pancras a failli prendre feu à cause de cela, et les mains courantes ont été progressivement remplacées par des mains courantes en métal.
  • Seulement depuis 2016, le métro a commencé à fonctionner la nuit, mais uniquement le week-end. En semaine, il ferme toujours à 1h du matin.
  • Au début du XXe siècle, pratiquement toutes les lignes de métro appartenaient à une société indépendante. Pour passer d'une ligne à une autre, les passagers devaient sortir et acheter un billet auprès d'une autre compagnie.
  • Le fondateur de l'idée d'ouvrir un métro à Londres n'a pas vécu pour voir son ouverture un an.
  • Il y a 426 escaliers mécaniques dans le métro, et leur longueur est comparable à la circonférence du globe, multipliée par deux. Une seule gare de Waterloo en compte 23.
Métro de Londres
  • Tous les tunnels du métro doivent leur forme ronde au mollusque charpentier, dont la coquille était ronde. C'est en l'examinant que les ingénieurs ont réalisé quelle forme il était plus facile de creuser avec un bouclier, et ont ensuite déterminé que la pression était répartie plus uniformément de cette façon.
  • Les biologistes ont découvert une espèce de moustique qui n'a été trouvée nulle part ailleurs, à l'exception du métro de Londres. Les scientifiques ne peuvent que deviner comment ils sont arrivés là. Une version: quelqu'un les a amenés d'un pays exotique par accident dans leurs bagages, et ils ont aimé le microclimat du métro.
  • En 2011, le nombre annuel de passagers a dépassé 1,1 milliard.

Tarif

PrixLe tarif du métro de Londres n'est pas fixe, il existe de nombreux tarifs. Se rendre au même endroit peut être moins cher ou plus cher, selon la qualité des calculs. Le prix final du voyage dépend de la zone dans laquelle le voyage sera effectué. Il y en a six au total, et ils diffèrent par leur degré d'éloignement du centre.

Vous ne devez pas payer avec un jeton, mais à l'aide d'une carte à puce électronique rechargeable. Il doit être attaché à l'entrée et à la sortie, puis le système lui-même calculera le coût du voyage et radiera ce montant de la carte. S'il n'y a pas assez d'argent dessus, le solde deviendra négatif et l'argent sera débité lors du prochain réapprovisionnement. Mais à chaque fois, il n'est pas rentable d'acheter et de jeter la carte, car elle a un dépôt de 5 livres. La deuxième façon est d'acheter une Travelcard papier avec une puce au tarif demandé directement à l'entrée. Descendre à une station plus éloignée que celle que vous avez payée ne fonctionnera tout simplement pas, car le tourniquet ne vous laissera pas sortir.

Station de métro à Londres

Les enfants voyagent moins cher, et jusqu'à 5 ans c'est totalement gratuit. Le prix dépend aussi de l'âge: plus l'enfant est jeune, moins il lui en coûtera de voyager. A partir de 18 ans, le prix pour tous sera le même. Sauf pour les étudiants, qui bénéficient d'une réduction de 30% sur les voyages, et les retraités, qui ont droit à des voyages gratuits. Il existe également des avantages pour les groupes de touristes de plus de dix personnes.

Dans le métro anglais, il est de coutume de se tenir à bout de bras l'un de l'autre, sans violer l'espace personnel, mais il n'y a jamais de querelle pour savoir qui est le dernier.

London Underground en chiffres

La gare métropolitaine a été la première à ouvrir. Et la toute première branche était Paddington - Farringdon, qui se composait de 7 stations. Désormais, le métro de Londres compte 270 stations, dont 14 sont situées dans la banlieue de Londres. Sur les 11 lignes, 4 sont peu profondes et 7 sont profondes.

La longueur du métro est de plus de 400 km, mais seulement la moitié d'entre eux sont souterrains, le reste fonctionne en quelque sorte dans les airs. Plus long que Londres partout dans le monde, seuls les métros chinois. La plus longue est Shanghai, sa longueur est de 588 km.

Conception de la gare

Pratiquement toutes les stations de métro de Londres sont décorées plus que simplement: carreaux ordinaires, allées étroites. Cela est dû au fait que l'objectif initial du métro était purement unitaire.

Malgré cela, vous pouvez toujours reconnaître le métro de Londres à partir d'une photo. Son design unique a déjà acquis un certain style en soi. La police du pointeur et, bien sûr, le célèbre logo sont reconnaissables dans le monde entier. Le métro de Londres n'est peut-être pas le plus grand du monde et certainement pas le plus avancé technologiquement, mais c'est le plus célèbre et le plus ancien.

Sujet populaire